Chère Clamartoise cher Clamartois,

Dimanche 25 mai, vous aurez à élire vos représentants
français au Parlement européen. Cette élection a une grande
importance pour l'ensemble des communes, et Clamart en
particulier. C'est pourquoi, comme à chaque moment qui
compte pour notre ville, j'ai tenu à m'adresser à vous.

Vous avez peut-être l'impression que les institutions
européennes sont très éloignées et que cette élection ne sert
pas à grand chose. Pourtant, ce sont bien les gouvernements
de chaque pays d'une part et les députés européens d'autre
part qui déterminent les politiques qui s'appliquent chez
nous, notamment dans les communes.

Ces dernières années, la plupart des décisions prises à Bruxelles et Strasbourg ont renforcé
l'austérité pour les salariés, les jeunes, les retraités. Le taux de chômage n'a cessé d'augmenter.
Des pays comme la Grèce, le Portugal, l'Espagne s'enfoncent dans la pauvreté.

En France aussi, l'heure est à la baisse brutale de la dépense publique: gel ou baisse des salaires et des retraites,
casse des services publics, remise en cause de l'aide aux familles ...
Cette politique touche aussi les collectivités locales, notamment les communes. Vous le
savez, cette année, l'Etat nous supprime 500 000 euros de dotations. Au nom, d'ailleurs, de
la compétitivité européenne!

Pendant la campagne des municipales, je me suis engagée à me battre contre l'austérité à
Clamart. Ce n'est pas pour l'accepter au niveau européen!
C'est pourquoi je vous appelle à utiliser l'élection européenne pour dire NON à cette Europe-
là, mais OUI à une Europe de la justice sociale, de l'emploi, des services publics, de l'écologie
et de la paix. La liste du Front de gauche, conduite par mon ami Patrick le Hyaric, permettra
de porter ces exigences. Une de mes collègues  élues de Bagneux, Hélène Cillières, du quartier Léo Ferré, y est aussi candidate.
Le 25 mai, s'abstenir, ce serait renforcer la droite et l'extrême droite qui veulent donner tous les pouvoirs aux marchés financiers et attiser les divisions pour mieux régner.

Gérard AUBINEAU

Conseiller municipal

bulletin_de_vote