Quand on publie des chiffres mieux vaut qu'ils soient exacts, car comme le dit le proverbe « à trop vouloir prouver, on ne convainc personne ». Alors que la dette de notre ville reste tout à fait raisonnable au vue de celles des villes voisines gérées par les amis de Monsieur Berger, ce dernier, pour ternir le bilan exemplaire en matière de finances de la municipalité précédente, se livre à une manipulation à grande échelle. Il gonfle artificiellement le chiffre de la dette de Clamart, en y ajoutant, celui de l'agglomération Sud de Seine et de l'E.P.F. 92 (Etablissement Public Foncier des Hauts de Seine).

Et pourquoi ne pas y ajouter, celui de la région, de l'état et de toute l'union européenne pendant qu'il y est!

Heureusement que le ridicule et la mauvaise foi ne tuent pas!  

Par contre en matière d'addition, Monsieur le Maire est beaucoup plus discret, en ce qui concerne ses émoluments. Si l'on en croit le journal d'information (sic) de' Clamart, le pauvre ne percevrait que 2400 € par mois, une misère pour lui. Mais, si on y ajoute les indemnités versées par Sud de Seine et celles de Conseiller régional, on approche une somme de 7500 €, le maximum autorisé par la loi, pour ses fonctions, au diable l'avarice!

La mise à l'écart de l'ensemble des membres de l'opposition de toutes les commissions municipales sans exception, démontre le peu de respect qu'à Monsieur Berger pour la démocratie. Il semble vouloir régner sur notre ville comme son gourou du Plessis- Robinson. Il est à craindre qu'une. chape de plomb ne s'abatte sur notre commune, étouffant ainsi toute expression démocratique. 

Nous ne laisserons pas défigurer notre commune pour le seul bénéfice des promoteurs immobiliers qui guettent la moindre opportunité de réaliser de juteux profits. Nous ne voulons pas de la ville « Bing-Bing)) que veut nous imposer l'actuelle équipe municipale  en modifiant les règles de l'urbanisme. Nous défendrons, avec ténacité, le logement social qui semble être l'ennemi n°1 de Monsieur Berger et de ses amis.

Pour la défense de la mixité sociale, pour le droit de chaque être humain à avoir un toit au- dessus de sa tête, vous pouvez compter sur nous.

Les membres du P.C.F. de la liste « Ensemble pour Clamart »

Gérard AUBINEAU  . Hélène FERCHICHI  . Alain CONZELMANN

Françoise PRUSKI  .Sophie LHERICEL . Didier FAVREAU . Patrick MESLARD . Régine TRITZ